Skip to content Skip to footer

à partir de quand perte de poids considérée pathologique

La perte de poids involontaire est considérée comme pathologique lorsqu’elle représente 5% du poids corporel initial ou plus, ou si elle est supérieure à 10 kg sur une période de 6 à 12 mois.

La perte de poids pathologique : à partir de quand s’inquiéter ?

On dit souvent que la perte de quelques kilos est bénéfique pour la santé. Cela peut en effet être le cas, mais seulement si cette perte de poids est volontaire et encadrée par un professionnel de santé. En effet, une perte de poids involontaire peut être le signe d’un problème de santé plus grave et doit donc être prise au sérieux.

Il n’est pas toujours facile de déterminer si une perte de poids est pathologique ou non, mais il y a quelques signes qui doivent alerter : une perte de poids rapide et/ou importante, une fatigue persistante, des troubles digestifs, des changements de comportement, etc. Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est important de consulter un médecin afin de faire le point sur votre état de santé.

A partir de quand perte de poids est considérée comme pathologique? La perte de poids peut être considérée comme pathologique lorsqu’elle est accompagnée d’autres symptômes tels que la fatigue, la faim constante, la perte d’appétit, la soif excessive, la douleur abdominale, la diarrhée, la constipation, les nausées, les vomissements, les maux de tête, les palpitations cardiaques, l’essoufflement, la transpiration excessive, la peau sèche, la dépression, l’anxiété, les insomnies, la perte de cheveux, la perte de libido, etc. Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Rédactrice spécialisée en édition de site. Formation de journaliste et passionnée par les nouvelles technologies, l’intelligence artificielle et la rédaction web.

Leave a comment

0.0/5